MUNICIPALITÉ

LA MUNICIPALITÉ DE WESTBURY

Westbury fait partie de la MRC du Haut-Saint-François en Estrie et est situé à une vingtaine de kilomètres au nord-est de Sherbrooke. C’est un canton de forme triangulaire d’une superficie de 66 kilomètres carrés. La population est d’environ mille Westburyennes et Westburyens. Variant entre 160 et 380 mètres d’altitude, le territoire est bordé par la rivière Saint-François et par son tributaire la rivière Eaton ainsi que par quelques ruisseaux.

Colonisation à Westbury

La colonisation des terres a débuté vers 1801. Le canton de Westbury est proclamé en 1804 et la totalité de ses terres est concédée à Henry Caldwell, d’origine irlandaise, ancien lieutenant d’infanterie ayant pris part au siège de Louisbourg et receveur général du Bas-Canada.

Les Caldwell furent très estimés à cette époque. Ils étaient considérés comme de bons vivants et sont passés dans l’histoire de Westbury en tant que propriétaires soucieux de l’établissement et du développement de leurs terres.

Le canton de Westbury est situé à l’ouest de celui de Bury, proclamé l’année précédente. Il serait donc probable que la dénomination de l’un ait entraîné celle de l’autre. Toutefois, le nom de Westbury déjà indiqué sur la carte de Gale et Duberger en 1795 rappelle également une localité du Wiltshire en l’Angleterre. En 1858, le canton de Westbury est constitué officiellement.

Industrialisation à Westbury

En 1881, un prospère industriel de la Canada Paper à Montréal, William Angus – d’origine écossaise – après un séjour dans la région, décide de construire, aux abords de la rivière Saint-François, son propre moulin à scie. En 1882, il agrandit avec une usine de pâtes et papiers. La papeterie Royal Pulp and Paper Co connaît une réussite croissante (elle est connue aujourd’hui sous le nom de Cascades East-Angus inc.).

Le canton devient un haut lieu des pâtes et papiers dans la province du Québec. Le noyau villageois de Westbury se développe beaucoup autour de l’entreprise de William Angus au beau milieu du canton.

 

histoirique-religion

Religion à Westbury

La première église est construite vers 1891, il s’agit d’une église anglicane. En 1895, la première église catholique est érigée et en 1899, le temple méthodiste.

En 1912, le noyau villageois, d’un commun accord avec le restant du canton de Westbury, décide de devenir autonome et East Angus – en l’honneur de William Angus – est érigé en municipalité.

Au carrefour de la route 214 et du chemin du Bassin Sud, une croix de chemin est érigée en 1924. Abîmée par les caprices de la nature, une deuxième croix sera érigée au même endroit en 1935. Elle est le centre de plusieurs rassemblements qui donnent l’occasion de fraterniser, revoir les voisins et accueillir les nouveaux arrivés. Elle continue de faire l’orgueil des Westburyens de nos jours.

Photo-trinidad-2007,-Chambord,-maisons-Westbury-336

Agriculture à Westbury

Après avoir vu naître ce qui est aujourd’hui « Cascades East-Angus », localisée maintenant sur le territoire de East-Angus , Westbury se développera surtout autour de l’agriculture céréalière : foin, maïs et autres céréales. La variété n’y manquera pas, car il s’y développera également la culture maraîchère, l’apiculture, les vergers, les piscicultures, les érablières, la vermiculture, les fraisières, les plantations de sapins, d’épinettes et de pins, l’industrie laitière, porcine et les bovins de boucherie.

150-ieme-+-prise-otages-110

Paysages de Westbury

Le canton de Westbury est défriché partiellement le long de quelques routes rurales habitées et se démarque par ses paysages de vallons, de champs et de rivières qui nous donnent envie de nous y promener et d’y découvrir de petits trésors cachés à capturer en images et d’y vivre des « expériences nature » qui nous donneront envie de revenir et qui sait peut-être y trouver le chalet de ses rêves ou même son domicile.